Référencement 2.0 pour les utilisateurs Google ?

Publié le Mis à jour le

En dehors de toute polémique liée au tentaculaire Google, force est de constater que les services et fonctionnalités offertes sont de plus en plus ciblées et toujours aptes à révolutionner l’utilisation d’internet.


Peut-être les inscrits aux services Google l’ont-ils constaté[[http://googleblog.blogspot.com/2008/11/searchwiki-make-search-your-own.html]], mais lorsqu’ils sont connectés et qu’ils font une requête sur le moteur, trois nouvelles icônes apparaissent en regard de chaque titre de résultat. Le nom de cette révolution en marche : SearchWiki.

Tout d’abord disponible pour le site américain le 20 novembre 2008, ces fonctionnalités ont fait leur apparition le 30 avril 2009 pour la France.

Etat des lieux

– : cette icône permet à l’utilisateur de placer le résultat directement en première position de sa liste de résultats. Quand on sait combien cette place est dure à acquérir, voilà une fonctionnalité qui va faire fantasmer plus d’un annonceur !
Une fois que l’internaute a modifié l’ordre établi des résultats, il lui est possible de partager sa personnalisation avec d’autres utilisateurs.

Lorsque le classement d’un résultat a été modifié, le nombre d’utilisateurs ayant fait de même est affiché.

A noter le soucis du détail au moment où l’utilisateur change l’ordre des résultats : sur la première page, les résultats sont déplacés verticalement avec un effet d’opacité et sur les pages suivantes, ils disparaissent par la gauche lorsqu’ils sont modifiés.
– : celle-ci permet d’éradiquer purement et simplement le résultat proposé de la liste. Les résultats supprimés s’affichent alors tout en bas de la page, ils ne sont pas définitivement perdus.
– : avec cette fonctionnalité, il est possible de laisser un commentaire écrit sur le résultat pointé qui pourra être lu par les autres utilisateurs connectés. L’identifiant du commentateur est bien sûr écrit en regard du commentaire.

Les interrogations liées à ces fonctionnalités

Comme toujours on peut se demander où vont mener ces nouvelles fonctionnalités. Gageons que Google ne va pas en rester là.
Alors s’agit-il de tester une nouvelle manière de référencer les sites, en permettant aux internautes de littéralement devenir acteur dans le référencement ?
On peut aussi y voir une nouvelle manière pour Google de recueillir de la donnée sur un moyen plus « humain » de classer les résultats. On assisterait alors à une véritable révolution dans les méthodes de référencement. Le contenu et la pertinence de l’information prendraient une valeur inestimable.

Exit le poids du référencement naturel ? En effet, quelle valeur prendrait-il si le sens critique des internautes devenait un critère majeur dans le classement des résultats ? Et l’achat de mots clefs ? Il deviendrait alors beaucoup moins pertinent…

Concernant les commentaires laissés, quand on sait que les internautes passent rapidement en revue les résultats, on peut se demander s’ils auront une véritable valeur ajoutée. Ces commentaires risquent d’être peu lus et de surcharger les pages de résultats s’ils deviennent nombreux.

Commercialement, ces fonctionnalités devraient être très intéressantes pour Google : en effet, il deviendrait alors plutôt pertinent d’investir dans des liens commerciaux pour être sûr de ne pas se voir éjecté des listes de résultats ou mal commenté. A l’heure actuelle, les liens commerciaux ne « bénéficient » pas de ces fonctionnalités.

Alors, voici donc des fonctionnalités tout à fait dans la mouvance 2.0, où les utilisateurs deviennent acteurs dans un domaine qui restait un des plus fermé et occulte : le référencement.
Cette nouvelle fonctionnalité de tri verrait aussi pointer de nouveaux modes de triche : après les fermes de « cliqueurs », des fermes de « trieurs » pourraient voir le jour.
C’est donc un véritable casse-tête qui pointe déjà dans la course à la première place pour les annonceurs et les prestataires en référencement …
Nous n’en sommes pas encore là, mais les pratiques de référencement actuelles pourraient changer sous peu …


  • Indexation, recherche

  • Référencement